Comment bien utiliser un WYSIWYG pour optimiser votre référencement ?

Pour administrer votre site, vous avez certainement utilisé un Wysiwyg. Mais l’avez-vous bien utilisé ?

Savez-vous qu’il est possible d’améliorer votre référencement en effectuant des manipulations faciles ? Il faut savoir que pour Google et les moteurs de recherche en général le contenu est roi, il est donc important de bien le mettre en valeur.

Un wysi-quoi ? un Wysiwyg, mais qu’est ce que c’est ?

WYSIWYG  est l’acronyme de “what you see is what you get”.

C’est tout simplement un éditeur qui va vous permettre d’effectuer la mise en page de votre contenu, d’ajouter des liens, des images, etc.... C’est dans cette interface que vous allez passer le plus de temps, il est donc important de bien le connaître 😉

Ci-dessous le Wysiwyg de WordPress :

Les bonnes pratiques

Bien utiliser les titres

Il est important de hiérarchiser son contenu avec des titres pour donner un rythme et des repères visuels pour une lecture rapide et agréable.

Les moteurs de recherches attribuent plus d’importance aux termes présents dans les titres que dans un simple paragraphe. Il est donc important d’y insérer des mots clés pour améliorer son référencement.

 

Il existe plusieurs niveaux de titrage, du niveau 1 au niveau 6 (un développeur vous parlera de balise "h1", "h2", etc...)

En général, le titre de niveau 1 est utilisé pour le titre principal de la page. Il reprend le titre de votre article ou de votre page. Un seul titre de niveau 1 doit être présent sur une page.

Il est important de respecter l’ordre des niveaux de titre, il ne faut pas utiliser un titre de niveau 4 parce que vous le trouvez plus joli que le titre de niveau 2 par exemple. Un titre de niveau 2 aura plus d’importance qu’un titre de niveau 4 pour les moteurs de recherche. Un terme dans un titre de niveau 2 aura donc plus d’importance que dans un titre de niveau inférieur.

Les images

L’insertion des images se fait de manière très simple. Vous pouvez les positionner, les agrandir, les diminuer facilement. Cependant il faut respecter quelques règles.

Pour améliorer votre référencement et l’accessibilité de votre site, il est nécessaire d’ajouter une petite description à votre image (c’est l’attribut ‘Alt’). Ce texte est utile pour les moteurs de recherche. Il s’affichera si le lien de l’image est cassé. De plus il est utile pour les internautes utilisant des lecteurs d’écrans.

Google attribue de plus en plus d’importance à la rapidité de chargement.

Les images font partie des éléments les plus lourds d’une page. Il faut veiller à insérer des images avec un rapport qualité/poids correct. Il ne faut pas ajouter une image gigantesque si vous souhaitez l’afficher en tout petit par exemple. Trop de données seraient chargées pour rien et ralentiraient votre site.

Pour optimiser vos images vous pouvez utiliser : tinypng ou optimizilla.

Les liens

Le lien est un des piliers du web. Ils sont présents partout. Ce sont eux qui vous permettent de naviguer d’une page à l’autre. Il est important d’en insérer dans votre contenu.

Si vous faites référence à une autre page de votre site, insérez-en un, il améliorera le maillage interne de votre site.

Vous pouvez ajouter un title à votre lien pour ajouter une information supplémentaire qui s’affichera au survol de celui-ci. Un title reprenant à l'identique le texte du lien est totalement inutile.

Si vous faites référence à un site externe, je vous conseille d’ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre. Ainsi l’internaute conservera l’onglet de votre site.

Une bonne utilisation des éléments

Toujours pour donner un rythme visuel à votre article, il est important d’utiliser les éléments à dispositions.

Par exemple il est préférable d’utiliser les listes ordonnées ou non ordonnées plutôt que des  tirets ‘-’.

N’hésitez pas à mettre du gras ou de l’italique sur les expressions clés. Comme pour les titres, Google y attachera un peu plus d’importance. L’impact sera minime sur le référencement mais c’est toujours ça 😉 De plus il favorise la lecture transversale.

Astuces

Souvent du contenu est inséré par “copier-coller” depuis Word ou autre logiciel de traitement de texte. Parfois des balises non désirées sont également collées et provoquent des bugs visuels. Pour remédier à celà je vous conseille de coller du texte brut dans le WYSIWYG et de faire la mise en page par la suite.

Vous pouvez donc faire un copier depuis votre traitement de texte et un coller en faisant “Ctrl + Maj + V”. Votre contenu sera alors collé sans formatage.

Autre méthode, activer l’option “coller du texte” dans l’éditeur. Voir ci-dessous celui de WordPress :

Partager cet article