#letthedigitalplay

Refonte d’un site Internet : les 10 étapes à suivre

Votre site Internet ne répond plus à vos objectifs stratégiques ? Votre référencement n’est plus efficace ? Votre image de marque et/ou votre offre a évolué ? Les raisons d’une refonte d’un site web sont nombreuses.

Mais alors, quelles sont les étapes à respecter pour une refonte de site Internet totalement réussie ? Nous vous dévoilons tout dans cet article (ou presque), puisque le mieux est de se rencontrer !

Pour commencer, qu’est-ce qu’une refonte de site Internet ?

Une refonte de site web consiste à modifier son apparence et ses fonctionnalités afin de correspondre aux standards du web et aux attentes de vos cibles. Autrement dit, il s’agit d’une remise à niveau, sur le fond, mais aussi sur la forme.

Il existe deux principaux types de refonte :

  • La refonte visuelle : Celle-ci consiste à améliorer et moderniser le design d’un site web existant. Il faut ainsi retravailler l’identité visuelle (nom, charte graphique…), la navigation, l’expérience utilisateurs (UX) et les performances du site.
  • La refonte structurelle : Cette refonte consiste à travailler sur l’arborescence et les fonctionnalités du site. Ce type de refonte peut également engendrer un changement de CMS.
fotis-fotopoulos-LJ9KY8pIH3E-unsplash (1)

Quelles sont les 10 étapes à suivre pour faire la refonte de son site ?

1. Effectuez un audit de votre site

Réaliser un audit de votre site en amont vous permettra d’analyser ce que vous souhaitez garder ou non de votre site actuel. C’est également un moyen d’identifier ce qui fonctionne, mais surtout de pouvoir apporter des modifications aux points qui sont à améliorer ou encore inexistants.

Pour cela, vous pouvez demander l’avis à des personnes externes pour qu’elles vous donnent leur avis objectif. D’autre part, vous pouvez également analyser vos résultats et les comportements des internautes grâce à des outils comme Google Analytics, Google Search console. Plus vous connaîtrez votre audience et les performances de votre site, plus il sera facile d’adapter vos contenus et d’optimiser les pages stratégiques du site

Notre agence peut vous accompagner sur cette phase, à travers un audit complet de votre site et de votre écosystème digital.

2. Définissez les objectifs de la refonte

Il est essentiel de réfléchir à vos objectifs avant de vous lancer dans la refonte de votre site Internet. 

En effet, que vous vouliez rendre votre site web responsive, développer l’audience ou encore améliorer le taux de conversion, il est impératif de réfléchir à l’objectif de la refonte en amont. 

Plus vos objectifs seront clairs et précis, plus les actions à mettre en place seront efficaces. Le mieux serait alors de fixer des mesures spécifiques à vos objectifs pour pouvoir quantifier les résultats lors de la mise en ligne de votre site.

3. Identifiez votre cible

Un site Internet qui vous plait, c’est bien, mais un site Internet qui plaît à votre cible, c’est encore mieux. De ce fait, il faut que vous réfléchissiez à vos personas, qui sont les esquisses des personnes types que vous voulez cibler.

Vous devrez alors réfléchir à leurs données démographiques, décrire leurs intérêts et leurs comportements en ligne, mais aussi identifier leurs questions et problèmes courants.

Cette étape vous permettra de mieux cerner votre cible en identifiant ses besoins et attentes. C’est un moyen pour vous de répondre au mieux à la demande de vos clients.

L’agence met en place une méthodologie de travail collaboratif permettant d’identifier vos cibles, vos personas et de réaliser des parcours clients personnalisés. Contactez-nous.

shridhar-gupta-dZxQn4VEv2M-unsplash viseo-conseil-8XaM86qk9Ac-unsplash

4. Rédigez le cahier des charges

Le cahier des charges est un document référentiel qui sert de base et de feuille de route pour un projet de refonte de site Internet. Il récapitule le contexte, les objectifs, ainsi que les éléments graphiques, éditoriaux, et juridiques. 

Le cahier des charges a pour but de formaliser le besoin et de le rendre clair et compréhensible pour tous les acteurs. Il établit avec précision ce sur quoi les acteurs se sont engagés. C’est un moyen de communiquer et de partager en toute transparence le même niveau d’information. 

Enfin, le cahier des charges permet un gain de temps en évitant les demandes répétées et chronophages, grâce à une disponibilité de l’information pour toutes les parties prenantes.

Phase essentielle, l’agence est à vos côtés pour rédiger et mettre en forme votre cahier des charges fonctionnel.

5. Validez les maquettes et les spécifications techniques

Les maquettes mettent en avant les aspects fonctionnels et esthétiques de votre site Internet. Elles permettent de penser la navigation du site pour qu’elle soit la plus intuitive possible. La réalisation des maquettes vous permettra également d’anticiper la création graphique et le rendu visuel final. 

Elles sont indispensables pour pouvoir bien visualiser le site Internet en amont, mais aussi pour permettre aux développeurs de se concentrer seulement sur leurs tâches. 

Les spécifications techniques détaillent la manière dont un site Internet va être développé et les fonctionnalités qui seront présentes sur le site. Elles permettent de fournir une base claire sur laquelle toutes les parties prenantes peuvent s’accorder.

 

6. Rédigez les contenus

Si vous souhaitez améliorer votre visibilité sur les moteurs de recherche, la rédaction de contenu est une étape primordiale. Cette refonte peut être l’occasion de repenser vos pages et leurs contenus en fonction de votre stratégie digitale.

Il faut ainsi réfléchir aux textes que vous allez garder, et rédiger ceux que vous souhaitez ajouter. C’est également le moment de repenser le SEO de vos pages, en intégrant des mots clés pertinents lors de la rédaction. 

Si ce n’est pas déjà fait, mettre en place une charte éditoriale est essentiel pour être en accord avec l’image de votre marque. Vous allez ainsi devoir réfléchir aux sujets que vous souhaitez proposer, choisir le ton, ainsi que le style de vos textes.

7. Définissez le plan de redirection

Une refonte de site web nécessite parfois de changer de nom de domaine, de déplacer du contenu ou encore de le supprimer. De ce fait, le plan de redirection permet de rediriger le trafic d’une ancienne URL vers une nouvelle URL. Si celui-ci est mal effectué, les internautes devront faire face aux insupportables pages d’erreur 404, qui rendent la navigation désagréable.

De ce fait, il est impératif de bien effectuer les redirections pour éviter de lasser les internautes en dégradant leur expérience utilisateur. De plus, une mauvaise redirection a également un impact négatif sur votre positionnement dans les moteurs de recherche. Vous vous exposez alors à une chute de votre trafic Internet, et donc à une perte de leads.

Une fois ces redirections mises en place, pensez à faire un suivi régulier pour vous assurer que les visiteurs sont correctement redirigés. Pour vous aider, la Google Search Console vous permet d’analyser vos URLs, vous pourrez ainsi corriger les éventuelles erreurs.

lee-campbell-DtDlVpy-vvQ-unsplash

8. Optimisez le référencement

La refonte d’un site Internet peut avoir des répercussions sur votre SEO si elle n’est pas gérée correctement. Avant d’entamer toute modification sur votre référencement naturel, vous devez réaliser un audit pour identifier les mots clés et requêtes qui apportent déjà du trafic. Ensuite, il est nécessaire de vous fixer des objectifs SEO pour réussir à vous positionner dans les premiers résultats de recherche. Cela vous permettra d’adapter l’arborescence et le contenu, afin de favoriser votre référencement en fonction des mots clés.

Des outils comme Google Search Console, Ubbersuggest ou encore Semrush vous aident à améliorer vos performances et à choisir les mots clés, tout en prenant en compte ceux de vos concurrents.

Notre agence reste à votre écoute pour cet accompagnement stratégique. Contactez-nous.

9. Faites le lancement, les tests et la communication

Une fois que le nouveau site est sur le point d’être mis en ligne, vous devez effectuer des tests utilisateurs sur différents navigateurs et appareils (mobile, ordinateur et tablette). Vous allez ainsi observer ces tests pour identifier si la navigation est fluide et si les utilisateurs trouvent facilement ce qu’ils recherchent. Cela sera l’occasion pour vous de corriger d’éventuels bugs, tels que le temps de chargement de vos pages ou encore le responsive design du site.

Vous pouvez profiter de cette refonte pour communiquer sur le lancement de votre nouveau site. Cela vous permettra de rafraîchir votre image et de démontrer l’attractivité de votre marque.

 

10. Évaluez et effectuez un suivi de vos KPIs après la mise en production

Vous devez penser à vérifier régulièrement l’efficacité de votre refonte. Pour cela, vous pouvez réaliser un suivi grâce aux indicateurs clés de performance (KPI), qui vous permettront de mesurer vos résultats et leur évolution. Une analyse régulière vous permettra de mettre en place des actions correctives. 

Vous avez besoin d’aide pour la refonte de votre site Internet ?